lundi 3 juillet 2017

Et maintenant dansons !



Le premier disco de "Soyons-Suave en vacances" vous prouve, bien plus que nous ne pourrions l'expliquer, que cet été, nous allons explorer les sous-sols de ce genre, déjà copieusement illustré au cours de nos étés 2014 et 2015. 

Paul Jabara par exemple, immortel (enfin non puisqu'il disparut en 1992) compositeur pour Donna Summer, Barbra Streisand et les Weather Girls, fut aussi responsable de ce "Honeymoon in Puerto Rico" en 1979, ode au mariage et à cette petite île des Grandes Antilles, copieusement amochée par West Side Story. On l'entendit beaucoup moins que "Last dance" ou "Enough is enough" produit la même année et c'est dommage puisque le morceau, à l'origine de 14 minutes, se terminait par "disco divorce", proposant donc une vue d'ensemble de la vie maritale mais sous une boule à facettes. 

Détail curieux : Paul Jabara, inhumé au cimetière de Green Wood dans l'état de New York, délicieux lieu de dernières résidences qui prit le Père Lachaise comme source d'inspiration architecturale et organisationnelle, est inscrit au programme d'un tour organisé proposant de visiter les tombes de défunts LGBT ou supposés l'ayant été. Vous pouvez vous renseigner ici-même. Ah c'est sûr, ça change des églises et des châteaux de la Loire. 


4 commentaires:

Blas Inflante a dit…

vous me faites regretter d'avoir balancé par la fenêtre son disque où il passait par la fenêtre

soyons-suave a dit…

La pochette "Harold Lloyd" ? L'album avec la version originale de "Last dance" ? Mais quelle idée...

Blas Inflante a dit…

et oui, on veut rester jeune et moderne

soyons-suave a dit…

:)